Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail

F070 : Chaque année, je fais un coup de folie !

 

F070

Chaque année depuis 4 ans au moment de mon anniversaire, je fais un coup de folie ! Achat d'une moto, piercing, etc. Cette année, je ne trouve pas... Et puis un jour de weekend pluvieux, je cherche sur le net une expo sympa dans Paris et je tombe sur l'expo d'Un Anonyme Nu Dans Le Salon qui m'intrigue fortement. Je découvre que ce photographe habite Paris et cherche des modèles... Je commence à réfléchir: et si les gens du boulot le découvrent? et ma famille? STOP! Un coup de folie, faut pas réfléchir !
Et puis il y a un réel projet derrière. Et puis ceux qui trouveront à redire n'ont pas le courage de le faire... Allez hop, j'envoie un mail pour avoir des infos.



De fil en aiguille, je me retrouve face au photographe qui cherche à connaître mes motivations, mes complexes, ma personnalité lors d'un entretien complètement informel.


Au moment de se déshabiller, je suis bizarrement très à l'aise. Devant le fond rouge et Idan qui règle l'éclairage, je suis détendue mais je n'ai aucune idée des poses que je vais faire. Je me demande de quoi j'ai l'air nue, là, dans un studio. Au fur et à mesure des prises, le sourire devient plus naturel, on discute tout en "travaillant". Je fais entièrement confiance à Idan qui me guide dans la gestuelle et l'expression du visage à adopter. Je me souviens parfaitement d'une pose clope alors que je suis toujours nue devant le fond rouge, pose inprévue pour permettre à l'appareil photo de refroidir. Mémorable !



Le moment le plus difficile fut de regarder les photos apparaitre sur l'écran, une fois le shooting terminé. Je ne suis plus nue mais je me découvre tel que j'étais 5 minutes auparavant. Ce fut difficile quelques instants, jusqu'au moment où on commence à trier, et une fois les photographies qui ne me correspondent pas de côté, retour à la décontraction !



Quelques semaines plus tard, le jour de ma fête, je reçois un message pour me dire que ma photo est parue. Je suis en weekend chez un ami à Grenoble et on se connecte ensemble pour découvrir quelle photographie a été choisi. Je suis aux anges, mon ami est admiratif, et j'envoie le lien à plusieurs ami(e)s de confiance. Depuis mars, je l'annonce à de plus en plus de personnes, même au boulot ! La pose n'est pas exhibitionniste mais est tout de même rock'n'roll et me correspond parfaitement. Trop fière, j'ai acheté la photo en souvenir de ce coup de folie. Et autour de moi c'est toujours la même réaction: de l'admiration, l'envie de le faire également mais personne n'a franchi le cap... pour l'instant !

Un Anonyme Nu Dans Le Salon soutient la campagne :

Acheter de l'art pour soutenir le marché de l'art